La naissance de la médecine ostéopathique  

 

L'ostéopathie est une science qui a été fondée en 1874, par un médecin américain Andrew Taylor Still. À  l'automne 1874, il donne le premier traitement ostéopathique pendant une épidémie à un enfant atteint de la dysenterie ainsi qu'à dix-sept autres personnes qui guérissent tous. Le 22 juin 1874, il rompt définitivement avec la médecine traditionnelle car elle n’a jamais su répondre à ses aspirations et expose ses théories et les résultats qu'il obtient avec l’ostéopathie. Il établit les grands principes de l’art ostéopathique: il soigne avec ses mains.

L'American School of Osteopathy à été créée à Kirksville en 1892. Il s’agit du premier collège d’ostéopathie au monde, situé dans l’État du Missouri. C'est là que Still se consacre à la reconnaissance officielle de l’ostéopathie. Les étudiants qui y sont formés reçoivent le titre de D.O. graduate (docteur en ostéopathie). 

« L’OSTÉOPATHIE EST UNE SCIENCE, 
UN ART ET UNE PHILOSOPHIE »

Andrew Taylor Still

L'ostéopathie est une science, un art, mais surtout une philosophie.

Une science : car elle se base sur les notions d'anatomie, de physiologie, de biologie, de neurologie, qui sont les mêmes principes et concepts sur lesquels s'appuient la médecine et les sciences de la santé.

Un art : chaque séance ostéopathique est différente d’un individu à l’autre qui consulte pour la même problématique; l’ostéopathe cherche la cause unique à l’individu et cela rend son travail dynamique, stimulant et diversifié.

Une philosophie :  l’être humain ne peut être dissocié de son environnement avec lequel il forme un tout; ainsi, dans cet esprit de globalité, quand il analyse le symptôme présent, l’ostéopathe va tenir compte de son aspect physique, émotionnel et spirituel en plus des éléments fournis par le client dans son anamnèse. L’être humain est un tout et c’est ainsi qu’il est accueilli.

Une certaine unanimité au niveau de la littérature suggère que Still se soit inspiré de quatre principes connus et les a transformés pour en faire la "philosophie ostéopathique". Il est probable que sa plus importante contribution soit d'avoir appliqué cette philosophie à la prévention et au traitement de la maladie. Les 4 principes de l’ostéopathie élaborés par le Dr. Andrew Tailler Still sur lesquels repose encore aujourd’hui la pratique ostéopathique :

La structure gouverne la fonction:

Ce principe très biomécanique s’établit dans le cadre d’une interdépendance structure et fonction s’appuyant sur la notion fondamentale de globalité.« Une entité organique fonctionne correctement si sa situation dans un espace tridimensionnel et ses paramètres de mobilité sont normaux ».

 

L’unité du corps humain:

Le corps humain est un tout où sont liés les os, les articulations, les muscles, les fascias, la vascularisation et l’innervation. Par interrelation, l’atteinte de l’un de ces éléments entraîne des perturbations sur l’ensemble des autres parties.

 

La loi de l’artère est suprême:

La libre circulation du sang assure l’intégrité des systèmes de l’organisme et garantit ainsi l’homéostasie.

 

La capacité d’auto-guérison:

Le corps a la compétence pour élaborer et fabriquer ses propres substances pour lutter contre les maladies et les troubles toxémiques, cela dans un espace environnemental cohérent. Les principes d’adaptation et d’immunité corporelle dépendent de l’intégrité des mécaniques du corps.

 

Pour nous contacter

Collège d'ostéopathie de Sherbrooke

10, rue Bowen Sud

Suite 101 

Sherbrooke, J1G 2C5

contact@collegeosteopathiesherbrooke.com

Tel: 819-993-7721

  • Black Facebook Icon